trotte le temps

tu arrives, tu es, tu es parti… l’instant d’une pensée, l’instant d’un signe, l’instant s’est écoulé.

tant de choses se passent l’espace d’un instant, cet instant si long dans la douleur et si court dans le bonheur.

un instant sur tes lèvres ma bien-aimée, que cet instant s’arrête pour y souder l’éternité mais cet instant passe.

mon coeur déchiré entre tes mains et cet instant semble l’éternité, l’éternité des pensées.

un ami à moi, je me permets car il hante ma bibliothèque de sa présence rassurante dit souvent : « lorsque une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre mais nous continuons désespérément à regarder celle qui vient de se fermer ». l’Homme, dans cet instant de solitude, voudrait effacer ce moment et pour gagner du temps, repartir en arrière mais le temps passe inlassablementet les décisions se font en un instant, un instant qui décide des instants suivants.

ma déesse, mon diamant, que j’aimerais être, l’espace d’un instant ton écrin, ta demeure, qu’on prenne le temps de t’admirer, laisser l’empreinte de ton passage, de ton parfum, qu’on se rappelle t’avoir vu, t’avoir senti dans un instant de bonheur.

le temps rouille les métaux et assagit les âmes, prenez le temps, prenez un instant pour construire votre avenir dans le présent en y joignant vos souvenirs passés comme expérience.

« le temps est avec toi », m’a t’on dit. le temps de le dire et ce dernier (le temps) me marquait d’un sillon. la preuve que le temps passe et qu’on ne le rattrapera pas.

beaucoup de personnes courrent après le temps pour en gagner et un jour, le temps, d’une tape sur l’épaule les rattrape et leur montre qu’ils ont vieilli, qu’ils courrent moins vite. avoir tant couru sans même prendre le temps de regarder le paysage qui défile, prendre un instant pour s’arrêter, le contempler et le partager.

quand j’y pense maintenant, je me dis que j’aurais du vivre certains moments de mon passé autrement, les apprécier et qu’à l’avenir, je le ferais mais le temps ne change pas les hommes (seul l’amour le peut) et aurais-je le temps de le faire ?

que ces instants me paraissent long dans cette salle d’attente ou la porte des nouvelles reste close.

David

 


Autres articles

Répondre

Les élèves de CM2, classe d... |
Ingeniero en Agricultura |
SBS Life |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Yvon Delvoye
| APHRODITE ET LES SOIREES SE...
| Ils ont fait la Révolution !