quelques pensées

« le temps passe, nous effleure, nous laisse le souvenir des instants passés, bon ou mauvais, ils sont passés et nourrissent désormais nos regrets. ces regrets de ne pouvoir les changer, les améliorer alors je sais que c’est maintenant, dans ce présent que je vais lancer l’aiguille du temps, préparer de bons ou de mauvais moments. » DM

« toi qui te trouve sur mon chemin, avec qui je marche en flanant, en respirant le parfum du monde, toi que j’écoute, à qui je parle. toi qui m’apprend sur moi, je veux t’apprendre sur toi, physique ou virtuel mais que je ressens, oui, toi, je t’aime. » DM

« j’aurais écrit mon histoire différemment si je m’étais rencontré plus tôt mais je ne t’aurais pas rencontré, pas retrouvé et ça m’aurait peiné, tu enrichis mon chemin de ta présence. » DM

« je plongerais dans ton regard triste pour essuyer ces larmes dans un souffle délicat sous les airs du chardonneret et rallumerais un feu de joie pour t’amener chaleur et réconfort. » DM

« Quittons nos carapaces, nos moules standardisés dans lesquels nous nous sommes engoncés pour trop ressembler à nos semblables et vivons pour nous plaire, soyons nous-mêmes » DM

« Ton visage est mon soleil et il éclaire mon chemin, ta bouche est ma source de vie et je suis ton fleuve, ton corps est une pomme auquel, comme Adam, je ne peux résister. Je m’offre à toi, pieds et mains liés, pour que tu me ramènes à la vie et je te ferais connaître le bonheur » DM

« je me souviens cette soirée d’août, une chaleur moite nous enveloppait, tu fredonnais un air doux qui couvrait le chant agaçant des grenouilles. les étoiles dansaient au loin dans une douceur apaisante, calme. Serein, je n’ai pas vu l’éclair qui m’a foudroyé… » DM

 


Autres articles

Répondre

Les élèves de CM2, classe d... |
Ingeniero en Agricultura |
SBS Life |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Yvon Delvoye
| APHRODITE ET LES SOIREES SE...
| Ils ont fait la Révolution !